Public Accueilli :

 

Les jardiniers en insertion sont une quinzaine à travailler en contrats aidés :

CES (Contrats Emploi Solidarité : 20 heures de travail hebdomadaire, et d’une durée de six mois renouvelable une fois),

ou CEC (Contrat Emploi Consolidé : 30 heures de travail hebdomadaire, et d’une durée d’un an renouvelable cinq fois).


Les bénéficiaires sont demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RMI, travailleurs handicapés, anciens détenus, mères isolées…
Ils sont de passage à Question de Culture, et bénéficient pendant toute la durée de leur contrat de l’aide de toute l’équipe des encadrants. Ils élaborent avec la médiatrice en insertion sociale et professionnelle et avec le directeur un plan d’action visant à régler leurs problématiques sociales et professionnelle sur la durée de leur contrat dans l’association.
Parallèlement, ils cultivent essentiellemnt des légumes, mais aussi des fruits, les récoltent, les conditionnent et les livrent au réseau des adhérents de l’association. Ces livraisons sont hebdomadaires, et les paniers de légumes sont accompagnés de la « feuille de choux », qui est le bulletin d’information des adhérents sur la vie des jardins.

Perspectives des jardiniers actuellement en insertion :

Emplois recherchés par les jardiniers actuels :

- jardinier d’espace verts
- maraîcher-horticulteur
- bûcheron
- employé de ménage en entreprise ou à domicile
- cuisinière
- vendeuse en équipement de la personne
- ouvrier polyvalent
- intervenante à domicile
- expert forestier
- chauffeur-livreur
- manutentionnaire

certains jardiniers souhaitent se mettre à leur compte pour réaliser des prestations d’élagage, d’entretien des espaces verts à domicile, ou de maraîchage .

Parcours des anciens bénéficiaires :

Entre le 15 septembre 2001 et novembre 2002, 26 personnes sont ou ont été salariées de l’association.
Concernant les personnes qui sont restées sur la structure plusieurs mois sur la totalité de leur contrat, :


- une a trouvé un emploi dans l’Aveyron
- une travaille à l’année comme ouvrière agricole
- une est en CDI d’ouvrier agricole polyvalent
- deux réalisent des formations BPA vigne
- une est en CDD dans le bâtiment
- trois sont actuellement à la recherche d’un emploi